Demain je passe un entretien pour avoir une promotion et pourtant je ne stresse pas

Après réflexion, j'ai pu identifier pourquoi. Découvrons-le ensemble !

Demain je passe un entretien pour avoir une promotion et pourtant je ne stresse pas

Mes collègues semblent choqués de me voir zen quand je leur réponds que je n’ai rien préparé pour l'entretien.

Je ne stresse pas, je n’ai rien préparé, et en réalité ça n’a rien de choquant pour plusieurs raisons ! Je m’explique :

La balle n’est plus dans mon camp

Soit je suis prêt, soit je ne le suis pas, mais dans tous les cas c’est trop tard maintenant pour changer quoique ce soit.

La balle n’est plus dans mon camp. Je n’ai plus le contrôle.

Je devais faire mes preuves dans les semaines et mois précédents. Tout donner le dernier jour ne sert à rien, à part laisser une mauvaise impression.

En réalité ce point en soulève un autre : si vous voulez obtenir une promotion, anticipez et agissez déjà comme si vous étiez à ce poste.

Il n’y a aucune raison de se torturer l’esprit

Préparer signifierai se torturer l’esprit sur quelque chose dont je n’ai pas le contrôle.

Imaginer des scénarios possibles, des questions pièges, des réactions possibles. Bref que de l’incertain. Que des choses sur lesquelles je n’ai aucun contrôle. Et en plus l’Homme est plutôt mauvais pour faire des prévisions correctes.

Je sais d’où je viens et ce que je veux

C’est peut-être ici que se situe l’élément principal. Si je ne stresse pas c’est surtout parce qu’on ne peut pas me prendre à dépourvu.

Les questions que l’on me posera porteront certainement sur d’où je viens, où je veux aller, pourquoi et comment. Puis mettre en lien cela vers les compétences clés du poste visé.

Et vous commencez à me connaître maintenant. Vous savez que ces questions sont mon terrain de jeu préféré !

Si tout ça est clair dans ma tête, je n’ai rien de plus à préparer !

Je m’éclate déjà

J’aime vraiment ce que je fais au quotidien. Du coup, même si je n’ai pas cette promotion, ce n’est pas grave, vu que j’aime ce que je fais.

Je ne vois pas cette opportunité comme la porte de sortie de mon travail actuel. Je la vois plutôt comme une opportunité de mieux faire ce que je fais déjà, d’élargir mon point de vue et mes responsabilités.

Si je n’obtiens pas ce poste, je serai un peu déçu certes, mais ça me permettrait de mettre en lumière des aspects de mon métier que j’aurai peut-être manqué. Du coup, je saurai exactement vers qui me tourner et quoi faire pour m’aider à y arriver la prochaine fois !


Donc si je récapitule, si je ne stresse pas c'est parce que :

  • Il est trop tard pour changer maintenant. Il fallait anticiper plus tot.
  • Je n'ai pas le contrôle de l'entretien, je ne peux pas le préparer.
  • Je connais mes résultats, mes objectifs et comment je vais y aller.
  • Qu'importe l'issue de l'entretien, j'en retirerai du positif pour mon job.

On pourrait prendre ça pour de l’excès de confiance en soi. Peut-être, je ne sais pas.

Ce qui est sûr, c’est que je ne stresse pas. La vie est déjà assez compliquée pour qu'on ne soit pas obligés de se rajouter du stresse inutile !

J'aimerais beaucoup avoir votre avis ! Dites-moi ce que vous en pensez en commentaire de ce post :

Thomas SCHMITT on LinkedIn: Jeudi je passe un entretien pour avoir une promotion et pourtant je
Jeudi je passe un entretien pour avoir une promotion et pourtant je ne stresse pas. Mes collègues semblent choqués de me voir zen quand je leur répond...