Parlons des émotions au travail

Parlons des émotions au travail


J’ai l’impression qu’on ne fait pas confiance aux personnes qui ne maîtrisent pas leurs émotions.

Ceux qui ont le malheur de laisser s’échapper trop de joie, de tristesse ou de colère n’attireront malheureusement rien de bon pour leur carrière.

On doit contrôler ses émotions, sinon on est imprévisible.

Être imprévisible c’est avoir la capacité à surprendre ses collègues.

Or le monde du travail n’aime pas ce qu’il ne contrôle pas.

J’affirmais la semaine dernière que c’est la stabilité qui crée la confiance.

Lorsque vous contrôlez vos émotions, vous faites preuve de stabilité et donc vous créez de la confiance. Et le grand problème, c’est que l’inverse est tout aussi vrai.

Par contre, je me dis qu’une équipe ça peut faire comme des investissements : un peu de stabilité pour garantir des résultats, puis de la prise de risque pour maximiser les opportunités !

À chaque manager de doser.

On a tendance à stigmatiser ceux qui ne contrôlent pas leurs émotions alors qu’ils sont une forme de richesse. Trop c’est dangereux, pas assez c’est monotone...

Pour pousser le sujet un peu plus loin, je dirais même "ne faites pas confiance à ceux qui ne montrent jamais leurs émotions".

Et vous, vous en pensez quoi ? Rejoignez le débat sur LinkedIn 👇