Théorie du mot le plus agréable du monde

Vous venez d’arriver dans une nouvelle entreprise et vous ne connaissez personne. Quelle est votre stratégie pour être perçu comme quelqu’un de sympa ?

Théorie du mot le plus agréable du monde

Alors, comment faites-vous pour être perçu comme quelqu'un de cool quand vous ne connaissez personne ? Vous allez me répondre « Être soi-même » et vous avez raison. Obviously.

Personne ne doute que vous êtes naturellement quelqu’un de cool.

Mais comment mettre toutes les chances de votre côté en ayant l’air sympathique au premier abord ?

La réponse se trouve dans le livre « Comment se faire des amis » écrit par Dale Carnegie en 1936.

Malgré son nom décalé, ce livre regorge d’une multitude de conseils tous plus riches les uns que les autres pour améliorer nos relations humaines. J’en ai fait un résumé ici.

Le pouvoir des prénoms

Dale Carnegie nous dit que :

« Le nom d’une personne est pour elle le mot le plus agréable et le plus important de tout le vocabulaire. »

Ce simple conseil nous offre un univers de possibilités. Et en même temps aucune à la fois. Comment appliquer ce conseil au quotidien ? Je n'en savais rien.

Et je m’en suis justement souvenu il y a un an quand j’ai intégré ma nouvelle entreprise.

Il y avait plus de 80 collaborateurs et je me suis demandé : comment montrer à tous mes nouveaux collègues que je suis quelqu’un de cool, et que c’est agréable de parler avec moi ?

Ça parait évident, mais on ne peut retirer quelque chose d’un conseil que si on l’applique.

Comment donc appliquer ce pouvoir des prénoms ?

Et bien, vous me connaissez maintenant, j’ai fait simple :

  1. Retenir rapidement tous les prénoms de mes collègues. Pour cela, j’ai utilisé la théorie de la caractéristique unique. Ça prend du temps, mais à force de parler aux autres, ça rentre.
  2. Nommer les gens quand je leur disais bonjour : « Salut Claude ! ».

Le fait de nommer les personnes m’entrainait à retenir les prénoms et en même temps illustrait tout le respect que je pouvais témoigner.

Le message que je voulais faire passer en agissant ainsi est : « je retiens ton prénom et je t’appelle par ton prénom, car tu es important pour moi ».

Au final, je ne sais pas vraiment comme cela a été perçu. Certains de mes collègues liront cet article et me feront le feedback, j’en suis sûr !

Si je devais résumer la théorie du mot le plus agréable du monde, je dirais : utilisez le prénom de vos interlocuteurs dès que vous le pouvez, vos relations n’en seront que plus belles.